Shopping de luxe confin
MAGAZINE 07-05-2020
Bernard Rondeau
quelques jours du dconfinement, les mannequins des vitrines de la rue Saint Honor er de la rue de Svres piaffent d'impatience. Presque deux mois sans voir les lgantes et riches parisiennes s'extasier devant les devantures des marques de luxe et les dernires crations que ces cratures immobiles sont seules porter aujourd'hui. Dans le quartier de l'lyse, elles paraissent comme des statues antiques d'un temps antdiluvien, d'une Babylone disparue sous les tourments d'un mauvais virus, et s'inquitent de n'avoir que quelques policiers ronchons comme visiteurs. Elles ne savent pas encore que leur solitude n'est pas ternelle. Les riches clientes de ces rues au nom prestigieux rapparatront bientt. l'abri des affres de la pauprisation, leur envie de redonner vie ces splendides parures n'auront d'gale que leur impatience refaire du "lche-vitrine", avec, bien entendu, une distanciation sociale qui prendra tout son sens dans ces quartiers hupps o les jours heureux n'ont jamais cess d'exister. qu...
  • ACTUALITES 01-05-2020
  • Masque, mais pas billonne, la CGT se rassemble Bastille
  • MAGAZINE 13-12-2019
  • La bataille des retraites au dpt de bus de Vitry
  • SOCIETE 24-01-2020
  • La dtermination des opposants la rforme des retraites ne faiblit pas