Intervention policière au dépôt de bus d'Ivry-sur-Seine
ACTU 31-12-2019
Bernard Rondeau
Sur demande de la direction de la RATP, les forces de police sont une nouvelle fois intervenues ce matin au dépôt de bus d'Ivry sur Seine, chargeant les machinistes grévistes et lançant des grenades lacrymogènes à plusieurs reprises dans l'enceinte même du dépôt. Devant cette escalade de la violence et incommodés par les gaz, 58 machinistes non grévistes sur 62, qui allaient prendre le volant, ont fait valoir leur droit de retrait pour danger grave et imminent et ont participé avec leur collègues grévistes à l'assemblée générale.Cette intervention dans le dépôt est inédite : "En 1995, pendant la grève, nous n'avions pas vu un seul policier" se rappelle un ancien. Pour beaucoup, les relations sociales au département bus de la RATP se sont complètement dégradées : " Le management par la terreur existe bien dans les dépôts, cette intervention musclée prouve que la direction ne recule devant aucun moyen pour museler les salariés", ajoute un syndicaliste qui dénonce une tentative d'intimidation de la part de c...
  • ACTU 03-02-2020
  • Rassemblement de soutien à Ahmed devant le dépôt de Flandre
  • ACTU 27-12-2019
  • Philippe Martinez soutient les grévistes du dépôt de bus de Vitry
  • ACTU 31-12-2019
  • Les artistes de l'Opéra Bastille contre la réforme des retraites
  • ACTU 31-01-2020
  • "Gréveillon" au dépôt de bus d'Asnières-Gennevilliers
  • ACTU 30-01-2020
  • Les flammes de la solidarité
  • ACTU 16-01-2020
  • La mobilisation contre la réforme des retraites ne faiblit pas